“Que ton alimentation soit ton seul médicament” Hippocrate (460 – 370 av JC)

Aujourd’hui, l’attention portée à la nutrition se fonde sur une définition nouvelle de la santé “prévention des maladies”, où la nutrition joue un rôle premier.

Il existe 2 médecines :
 La médecine de santé
 : “Que ton aliment soit ton seul médicament” Hippocrate demandait aux médecins de guérir sans nuire en cherchant la cause des causes…
La médecine de maladies : “Que ton médicament soit ton aliment”

Pourquoi tombons nous malades ?

Etant donné, que l’on ne mange plus ce qui est fait pour notre système digestif, nous tombons malades.

QUELLE ALIMENTATION ?

Pour avoir les 150 kg de chair, les gorilles mangent uniquement des fruits, des feuilles et des racines tendres.

Quel systeme digestif avons nous ?

Nous avons le même système digestif que les grands singes : gorilles, chimpanzés, bonobos, ourang-outans dont les guenons ont leurs règles toutes les lunes et portent leur petit pendant 9 lunes.

nE DEVRIONS NOUS PAS retrouver le bon sens pour retrouver notre instinct ET NOTRE SANTE ?

Quand nous mangeons de la viande et des produits laitiers, nous créons beaucoup d’acide urique dans notre corps, qui va brûler les minéraux. Chaque fois que le corps va vouloir expulser cet acide il va devoir le faire fondre, en fondant il va chauffer, élever la température, il va brûler les émergences nerveuses et cela va créer toutes les douleurs possibles. Toutes les maladies déminéralisées sont le produit d’excès d’acide urique dans la lymphe et toutes les humeurs.

“L’instinctothérapie” fonctionne face à des aliments simples, seuls et naturels. 

Nous ne supprimons rien, nous remplaçons, nous introduisons le meilleur.

Il y a toujours une période de transition, il faut du temps, des étapes.

Manger cru et vivant 

Eliminer et se purger, comme font tous les animaux dans la nature.Se reposer : quand un animal est blessé ou malade, il ne bouge plus, il ne mange plus. Il laisse toute son énergie disponible pour éliminer les résidus que son corps cherche à éliminer. Il laisse toute son énergie disponible pour que son corps fasse ce qu’il a à faire.

Malheureusement nous avons été vaccinés, ce qui a éteint notre système de défense. le principe du vaccin est d’ordonner au système immunitaire de ne plus éliminer donc nous ne sommes plus malades. 

Nous sommes malades seulement quand le corps se nettoie pour retrouver sa santé. 

Au départ l’homme est un animal tropical et tous les fruits qui sont gorgés de soleil sont les meilleurs pour lui. 

Nous n’avons aucun scrupule à avoir lorsque l’on mange un avocat qui est produit en Israël ou ailleurs, puisque celui-ci sera bon pour la santé surtout  quand on sait que l’élevage d’animaux produit des gaz à effets de serre en quantité très importante.

L’idéal serait d’aller vivre sous les tropiques.

Les gens qui ont changé d’alimentation, qui ont apporté à leur corps ce qui était bon pour lui, ont besoin de manger beaucoup moins, retrouve une joie de vivre puisqu’ils ont changé leur longueur d’onde. Ils vont se retrouver, s’alimenter, s’informer par l’intelligence de la vie.

“Change toi-même et tu deviens ce que tu veux voir dans le monde”.

Il faut réapprendre à vivre simplement, naturellement, comme la nature a prévu que l’on vive et se rendre compte que la politesse que l’on a inventé c’est bien joli mais cela a paralysé les êtres.

Etre heureux c’est être capable de dire ce que l’on a à dire mais comme nous sommes bien, nous n’avons plus de colère, plus de timidité. 

Lorsque colère et timidité disparaissent alors on peut parler.

Les acides brûlent, irritent et enflamment les nerfs ce qui déclenche de la colère, la fureur…

Les colloïdes inhibent et ils déclenchent de la timidité, la fuite…

Il faut nettoyer nos humeurs et arrêter d’empoisonner notre corps pour retrouver ce bonheur. 

Les microbes et les virus ne sont pas là pour nous détruire, ils sont écologiques. 

Ils sont là pour se nourrir de tous les résidus toxiques que notre corps essaie d’éliminer.

“Quand la poubelle est propre, il n’y a pas de mouches, quand elle est sale il y a des mouches.”

C’est pareil dans notre organisme. 

Nous devons être une poubelle propre. Nous devons apprendre à nettoyer notre organisme.

Les détoxinations et les jeûnes sont insuffisants !

La médecine symptomatique éteint les symptômes.

Les maladies infantiles sont faites pour que l’on élimine tout l’héritage empoisonné que ses géniteurs lui ont transmis.

Nous avons vacciné, médicalisé par des antibiotiques en pagaille, donc à l’heure actuelle tous les résidus sont enfermés. 

Le système immunitaire de l’enfant est éteint. 

Nous faisons des générations de gens qui se trouvent en état de chronicité permanente, mal dans leur peau, mal dans leur coeur, mal de tous les côtés.

Si on introduit le meilleur, ce que la nature a prévu pour nous, alors nous réparons notre système immunitaire et notre organisme.

L’important est d’informer un maximum de personnes pour qu’elles apprennent à devenir autonomes et à retrouver le bien-être, le bon sens.

Le bon sens qui conduit à la santé et la santé conduit à tous les bonheurs humains, de la créativité.

Nous sommes faits pour être co-créateurs de l’univers mais pas des destructeurs.