Le blog

Protocole Maladie de Lyme ou Borréliose

MALADIE DE LYME

Borréliose –

MALADIE DE LYME

Borréliose –

La maladie de Lyme ou Borréliose ou maladie vectorielle transmise par les tiques.

Cette pathologie est à prendre avec grande considération car elle est souvent invalidante.

Les bactéries appelées aussi  Borrelia ou spirochète sont transmises le plus souvent par la tique. Elles peuvent être aussi transmises par des insectes infectés comme :

  • les taons,
  • les araignées,
  • les poux,
  • les puces,
  • les Aoutas et probablement même les moustiques.

Dans le cycle de la tique, la larve et la nymphe qui ne font que quelques millimètres peuvent aussi transmettre des bactéries et dans ce cas, passer complètement inaperçues.

Ces insectes peuvent transmettre la borréliose de Lyme mais aussi d’autres bactéries qu’on appelle des coinfections, les plus fréquentes sont: la Babésiose (piroplasmose), la Bartonelose (maladie des griffes du chat), l’Erlichiose, la Rickettsiose et peut-être encore d’autres bactéries mais aussi des virus.

Il existe plus de 300 sortes de Borrelia différentes, plus de 30 sont pathogènes et seulement trois ou quatre sont testées au niveau des sérologies.

Le signe spécifique de la maladie de Lyme est l’érythème migrant qui n’est présent que dans 50 % des cas environ. 

Nous sommes sûrement très nombreux à être touchés par ces agents infectieux et souvent de façon insidieuse ! 

Si des symptômes divers et variés telles que douleurs articulaires ou musculaires migrantes, fatigue chronique, palpitations, certaines maladies de peau, fourmillements et sensations de brûlures inexpliquées, céphalées chroniques et des troubles visuels se manifestent depuis des mois ou des années il est logique de penser à cette pathologie et indispensable de mettre en place un traitement naturel d’épreuves, à fortiori lorsque les résultats des tests biologiques reviennent  négatifs, ce qui représente plus de 50 % des cas. 

D’ailleurs ce traitement d’épreuves a été conseillé avec les antibiotiques par le haut comité de santé publique face à ce genre de symptômes !

Ces  bactéries peuvent aussi être en cause dans certaines maladies auto-immunes, certaines fibromyalgies et syndromes de fatigue chronique.

C’est pour cette raison qu’on l’appelle la grande imitatrice !

Il s’agit  donc d’une maladie complexe tant pour le patient que pour le thérapeute.

Les stades primaires, secondaires et tertiaires décrits dans la littérature médicale ne se succèdent pas de façon si précisément décrites. 

La chronicité des symptômes est souvent due à des résurgences d’infection qui datent de plusieurs mois ou plusieurs années, comme on peut le voir dans le paludisme.

Le souvenir de la morsure ou piqûre (toujours indolore) est souvent absent.

Les traitements :

Le traitement antibiotique est efficace dans les 48 heures après la morsure d’une tique infectée, ce qui est rarement mis en place car le corps médical attend toujours l’érythème migrant.

Le traitement naturel s’impose aussi en première intention ou après les traitements antibiotiques pour éviter la chronicité des symptômes.

De nombreux thérapeutes utilisent une association d’huiles essentielles et de produits de phytothérapie pour lutter contre ces infections.

NE PAS DEPASSER LA DOSE RECOMMANDEE. NE PAS METTRE LES H.E. DANS L’EAU (elles ne sont pas hydrosolubles). Absorber avec du miel, mie de pain, yaourt, confiture. Eviter le sucre blanc.

AUCUNE CONTRE-INDICATION CONNUE A CE JOUR.

Effets indésirables : possibilité d’une réaction de Jarish-Herxheimer, témoin de l’efficacité du traitement, autour du 10-ème jour de prise.

Aujourd’hui bon nombre de personnes diagnostiquées “Fibromialgiques” sont en réalité atteintes de la maladie de Lyme.

Vous êtes concernés ou vous pensez l’être alors je vous propose un protocole sur 2 trimestres.

Ce protocole composé de produits naturels donne aujourd’hui de très bons résultats.

Les informations seront transmises uniquement sur RDV, après avoir vérifié que votre analyse est positive.

 

 

 

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *